Réveil face au Vatnajökull

20120708-092931.jpg

8h. Le ciel est bleu. La chaleur nous sort du lit. Et le spectacle face à nous est grandiose. Le plus grand glacier d’Europe s’étire au loin. Imaginez, le Vatnajökull fait la taille de la Corse. 8400 km² et parfois 1km d’épaisseur de glace. Du camping, nous apercevons plusieurs langues du glacier. Impressionnant cet océan de glace. Encore plus vu aux jumelles. Ce décor va nous tenir compagnie plusieurs jours.

Direction pour la rando du jour, une des langues du glacier le Heinabergsjökull. Au bout de 8 km de pistes, on a beau s’approcher, le glacier reste immense face à nous. Du glacier à perte de vue sur plusieurs kilomètres.

Les couleurs sont irréelles, blanc, bleu turquoise, noir charbon par endroits. Au pied du lac glaciaire, on entend seulement le bruit du vent qui fait tinter les petits bouts de glace. On aperçoit quelques oiseaux. Mais au loin en direction de l’océan, il n’y a qu’un désert minéral où broutent quelques moutons.

Papa givré entraîne les lascars dans la traversée du torrent pour aller voir la glace de plus près.

La végétation est miniature. On ose à peine marcher sur les petites fleurs qui poussent dans la moindre faille ou dans les cailloux. Les petites fleurs roses sont du silène, des plantes sans tige qui conquièrent le désert de lave.

20120708-202032.jpg

20120708-202130.jpg

20120708-202232.jpg

20120708-202307.jpg

20120708-202348.jpg

Publicités

2 réflexions au sujet de « Réveil face au Vatnajökull »

  1. N’oubliez pas notre commande de langoustines,la mayonnaise est à point.Quant aux coqs islandais,de quel droit leur défendrait-on de siffler leur hymne national à l’heure qui leur convient?……..Ils sont chez eux,non mais!…………..
    Bises continentales bien fraîches pour un 08 juillet.
    le cyberpapy

  2. D’accord,la « Tuborg » rayonne d’une bonne réputation,mais pour le reste………n’en ramènez pas.Maelle parvient-elle à avaler ces mc do doseries locales? Que n’a-t-elle choisi Mrtzing pour se cultiver et se « substancer » de façon humainement acceptable.
    Que le spectacle de la nature compense au moins en partie l’absence d’art culinaire,nous osons l’espérer.
    Bien des bises en compensation!
    Les Supermamy et cyberpapy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s